Craps en ligne : différentes règles pour aborder ce jeu

Craps

Le craps est un jeu de dé populaire originaire des États-Unis. Ses règles simples allient stratégie et audace. Le craps a longtemps été un jeu prisé par les clients des cafés et bistrots américains, avant de se faire une réputation au sein des casinos du monde entier. Le jeu a notamment popularisé la figure du croupier, un employé qui anime les différentes tables de jeu. Désormais, le craps fait partie des nombreuses références des casinos en ligne. Si le jeu reste moins connu que certains jeux de hasard comme le Keno ou le loto, dont les résultats sont généralement diffusés à la télévision selon les pays, il reste néanmoins apprécié des connaisseurs. Voyons maintenant l’histoire du craps. Puis, nous nous intéresserons aux règles du jeu et aux différents paris et stratégies qui font tout son intérêt.

Histoire du craps

Le craps est apparu pour la première fois en 1788. Le nom d’origine du jeu était « krabs » qui désigne une variation américaine d’un jeu de dé anglais plus ancien : « hazard ». Si nous remontons plus loin dans le temps, on estime que l’origine du hazard remontait aux croisades. Il a été mentionné pour la première fois par Geoffrey Chaucer au XIVe siècle.

Les Américains ont adopté le craps car les règles du hazard étaient jugées beaucoup trop compliquées. Le jeu s’est d’abord développé à la Nouvelle-Orléans, puis a conquis l’ensemble du continent nord-américain. Durant la Seconde Guerre mondiale, les Américains avaient pour habitude de jouer au craps, et ont fait découvrir le jeu aux alliés.

À la fin de la guerre, le jeu a progressivement envahi les différents casinos, notamment à Las Vegas et dans les Caraïbes. Dans les années 1960, quelques casinos européens et australiens commencèrent à proposer le jeu. Avec l’arrivée des casinos en ligne, le craps a pu se faire une place de choix pour devenir l’un des jeux les plus populaires sur internet. Il est apprécié pour sa simplicité et ses implications stratégiques multiples.

Le matériel nécessaire pour jouer au craps

Si le craps a connu un tel succès dans les bars américains, c’est qu’il ne nécessite presque rien. La version la plus dépouillée comporte seulement deux dés. Il faut également une table de craps.

Le déroulement d’une partie de craps

Le principe d’une partie de craps est de miser sur le résultat du lanceur de dés. Selon le résultat, il y a quatre options possibles. Le joueur peut être gagnant, il récupère la mise. Il peut être perdant, il ne récupère rien. Le coup peut aussi être nul, et l’on rejoue alors un nouveau tour sans changer les mises. Pour finir, le résultat peut être suspendu, et l’on rejoue avec de nouvelles mises pour certains joueurs. Le jeu se déroule en deux phases.

Phase 1 : la détermination du point

Pour la première phase, le lanceur doit faire une mise initiale, et dire s’il pense qu’il « passera » ou « ne passera pas ». Pour « ne pas passer », le joueur doit faire un 2, un 3 ou un 12. C’est ce qu’on appelle un craps. Cela signale la fin du tour. Si le lanceur a misé sur « passera » et « ne passe pas », il perd sa mise, tout comme les autres joueurs qui ont joué comme lui. Les joueurs ayant parié contre le lanceur, en ayant pensé qu’il « ne passerait pas », gagnent si le résultat est un 2 ou un 3. En revanche, si le résultat est un 12, le coup est nul. Le jeu recommence.

Si le joueur « passe », comme il l’avait prévu, c’est qu’il a obtenu un 7 ou un 11. Les joueurs ayant gagné récupèrent leur mise, sans gain supplémentaire. Le jeu recommence.

Enfin, le lanceur peut obtenir un 4, 5, 6, 8, 9 ou un 10. Cette somme est « le point », qui sera utilisé pour la seconde phase du jeu. Le jeu continue.

Phase 2 : refaire le point ou non

Avant le second lancer, les joueurs peuvent changer leur mise, en l’augmentant sur « passera » et en la diminuant sur « ne passera pas ». Ensuite, le lanceur fait son second lancer. Si la somme des deux dés correspond au point, les joueurs ayant misé que le lanceur « passerait » gagnent.

Si le lanceur obtient un 7, la mise est perdue pour tous ceux qui avaient parié qu’il « passerait ».

Enfin, si le lanceur ne fait ni le 7 ni « le point », on suspend le résultat, et un nouveau lancer a lieu jusqu’à obtenir un 7 ou « le point ».

Les différentes stratégies

Plusieurs stratégies permettent de maximiser ses gains au craps. La plus connue consiste à miser sur « ne passera pas ». C’est une stratégie où l’avantage de la maison n’est que de 1,36%.
Vous pouvez aussi utiliser la mise dite « laying odds ». Elle consiste à jouer sur la mise qui n’a aucun avantage de la maison. Pour cela, vous devez d’abord miser sur le lanceur qui « passera » durant la première phase. Ensuite, une fois « le point » connu, vous devez miser un multiple de votre mise sur « passera ». Communément, on misera deux fois plus que la première phase. Vous espérez donc que le lanceur fasse « le point » avant le 7.

La troisième stratégie est la mise « de non venue ». C’est la plus simple des trois. Il suffit de miser sur « ne passera » pas, et ce même si « le point » est déjà connu.