Baccara : Règles et jouer gratuitement

Baccara

Vous connaissez certainement le baccara grâce à James Bond 007 contre Dr. No ou à Au service Secret de sa Majesté où James Bond joue à ce jeu de hasard et de carte dont le principe est de miser une somme d’argent sur une des deux mains en jeu. La main gagnante est celle qui se rapproche le plus de 9. Ce jeu est en fait très facile à comprendre, et cela est précisément le but de cet article : tout vous expliquer sur le baccara et vous présenter un guide complet sur le jeu. Vous trouverez également une liste de jeu de baccara auxquels vous pourrez jouer en ligne sans avoir rien à télécharger !

Histoire et origine du jeu

L’origine du baccara n’est pas claire. Ainsi, beaucoup de pays européens clament en être le pays d’origine ou la donnent à d’autres pays. Les théories les plus probables attribuent l’origine du jeu à l’Italie ou à la France. En Espagne, un jeu similaire existe, le « Punto Banco ». En France, le Baccara est appelé le « chemin de fer » et dans d’autres pays, il peut aussi être appelé « Macau » ou « nine ».

Comment jouer au baccara ?

De façon générale, il n’est pas compliqué de jouer à ce jeu de cartes. Le jeu de baccara a 3 résultats possibles : le joueur gagne, le banquier gagne ou le jeu est à égalité. A noter que « banquier » ne désigne pas la salle de jeu, les participants peuvent choisir de parier sur la main du banquier ou du joueur ou sur une égalité entre les deux.

1. La première étape est de placer sa mise, sur le joueur ou le banquier.

2. On distribue deux cartes au banquier et deux cartes au joueur. Cette distribution se fait alternativement entre le joueur et le banquier, le joueur est servi en premier. Chaque carte distribuée est posée face visible. Une fois les deux cartes distribuées, la somme des points de chaque carte est comptée

3. Toutes les têtes (roi, reine, valet) et le dix valent 0 point. Le reste du jeu rapportent autant de point que le chiffre indiqué sur la carte (ex : un 8 rapporte 8 points), sauf l’As qui vaut un point. Si lorsque les cartes sont retournées, le total des points est supérieur à 10, seul les points au-dessus de 10 sont comptés (ex : un 8 et un 3 font 11, ce qui rapporte seulement 1 point). Pour que le participant gagne, la main où il a misé doit être celle la plus proche de 9.

4. Si le score total des deux cartes du joueur ou du banquier atteint 8 ou 9, le jeu se termine en « victoire normale ». Les mises victorieuses sont payées, et les perdantes encaissées.

5. Si le joueur obtient 8 ou 9, il gagne ou est à égalité avec le banquier. Si le joueur a moins de 6 (donc entre 0 et 5), il tire aussi une troisième carte

6. Si le joueur n’obtient pas la troisième carte (donc s’il a entre 6 et 7), et si le nombre total de points du banquier est entre 0 et 5, alors dans ce cas une nouvelle carte doit être tirée ; s’il a 6 ou 7 points, il ne prend pas de carte non plus et il y a égalité. Toutes les autres actions varient du nombre de la troisième carte tirée par le joueur :

  • Dans le cas où une troisième carte est piochée avec 2 ou 3 points, le banquier peut tirer une troisième carte s’il a entre 0 et 4 points, il ne tire pas d’autre carte s’il a entre 5 et 7.
  • Dans le cas où une troisième carte est piochée avec 4 ou 5 points, le banquier peut tirer une troisième carte s’il a entre 0 et 5 points, il ne tire pas d’autre carte s’il a entre 6 et 7.
  • Dans le cas où une troisième carte est piochée avec 6 ou 7 points, le banquier peut tirer une troisième carte s’il a entre 0 et 6 points, il ne tire pas d’autre carte s’il a un 7.
  • Dans le cas où une troisième carte est piochée avec un 8, le banquier peut tirer une troisième carte s’il a entre 0 et 2 points, il ne tire pas d’autre carte s’il a entre 3 et 7.
  • Dans le cas où une troisième carte est piochée avec un 9, 10, valet, dame, roi ou as, le banquier peut tirer une troisième carte s’il a entre 0 et 3 points, il ne tire pas d’autre carte s’il a entre 4 et 7.

7. La main qui gagne est la main avec le nombre de points le plus proche de 9 après le tirage de la troisième carte. S’il y a égalité, il n’y aura ni victoire ni défaite.

Stratégies

Comment sont payées les mises ?

La plupart du temps, si la main sur laquelle vous avez parié gagne, vous gagnerez le montant que vous avez parié et vous récupérer votre mise (ex : vous pariez 10 euros, vous gagnez 10 euros et récupérez les 10 euros de mise, soit au total 20 euros) Si vous pariez sur l’égalité entre les mains et que vous gagnez, vous gagnerez huit fois la somme misée et récupérez la somme misée (ex : vous pariez 10 euros, vous gagnez 80 euros et récupérez les 10 euros de mise, soit au total 90 euros) Si la main sur laquelle vous avez misé est perdante, vous perdez votre mise, sans perte supplémentaire.

Conseils stratégiques

Vous n’êtes pas obligé de parier à chaque tour, vous pouvez observer le jeu et parier quand les probabilités vous semblent les plus élevées. Sachez que si le sabot ne contient qu’un seul jeu de cartes, la probabilité d’égalité est quinze fois plus élevée qu’une victoire de l’un ou l’autre main (15.57%). Le banquier a 1.29% de chance de gagner et le joueur a 1.01% de chance. Puisque le banquier a l’occasion de tirer plus de cartes, il a un léger avantage. Si vous observez le jeu et que vous remarquez qu’un joueur semble chanceux, ne vous amusez pas à parier contre lui.

Les différences entre le baccara et le Punto Banco

Le Punto Banco est une version mexicaine et alternative du baccara. Les règles sont assez proches de celles du baccara originel, ce que vous pourrez remarquer si vous jouez aux deux jeux en ligne.

Le Punto Banco se joue toujours avec 6 jeux de cartes, ce qui rend les prévisions et le comptage des cartes plus difficile, contrairement au baccara qui se joue avec un seul jeu de carte. L’autre différence importante est que dans le Punto Banco, on ne tire pas de troisième carte, et les règles ne varient pas selon le nombre tiré. Le système de point et le but reste le même : le gagnant est celui qui a misé sur la main qui a obtenu un score le plus proche de 9.